Témoignage d'une guérison survenue le 10 août 2011

Vers la fin de l'année 2010, j'ai ressenti l'appel de faire le chemin de St Jacques de Compostelle. J'avais l'intention de partir en septembre mais après une mûre réflexion, j'ai préféré reporter ce projet au printemps 2011.
N'ayant jamais fait de randonnée et n'étant pas accoutumée à la marche, pour mon entourage ça paraissait impossible  !
Agée de 62 ans, il s'inquiétaient pour moi, mais comme rien n'est impossible à Dieu, dans le récit des évangiles Jésus à dit  : «  Si vous aviez la foi comme un grain de sénevé, vous pourriez demander à cette montagne de se déplacer et elle le ferait  ».
Habitée moi-même par une grande foi et avec une grande confiance en Dieu, j'ai décidé de le faire  ! Mais avant mon départ, je me suis rendue à Saint Damiano en Italie où l'on vénère la Vierge Marie. Par rapport à des apparitions qui ont eu lieu à cet endroit.
J'ai beaucoup prié pour avoir des forces dans les jambes, j'ai été exaucée car malgré les soucis de Santé que je vais évoquer, cela n'a pas atteint mes jambes.
Je suis partie de Carcassonne le 29 mai 2011, au début tout allait bien et le 15 juin j'ai ressenti une vive douleur au niveau de la hanche gauche, en fait il s'est avéré que c'était une sciatique. Ceci confirmé par un médecin m'ayant examinée sur le chemin dans un centre médical. Ce dernier voulait que j'arrête et que je rentre en France m'expliquant qu'on ne joue pas avec sa santé.
Déterminée dans mon désir d'aller jusqu'au bout, j'ai refusé d'arrêter que j'assumerai ma souffrance. J'ai eu à quatre reprises des piqûres à base d'anti-inflammatoires que me soulageaient mais pas pour très longtemps et tous les jours, je prenais des comprimés d'anti-douleurs sans quoi je n'aurais pas pu marcher.
Arrivée dans la ville de León, ma souffrance est devenue insupportable à tel point que les cachets ne faisaient plus d'effet  !
Je m'en suis remise à la Très Sainte Vierge la suppliant de me guérir  !
Afin de me rendre à l'albergue, ne pouvant plus marcher, j'ai pensé prendre le bus pour m'y rendre, cette dernière se trouvant à environ trois kilomètres, je m'étais assise à l'arrêt de bus et sympathisant avec deux espagnoles mère et fille, je leur fait part de ma souffrance  ; elles me disant de ne pas rester à  León mais de me rendre dans un village qui s'appelle La Virgen del Camino, me conseillant d'aller dans le Sanctuaire et de prier la Très Sainte Vierge pour qu'elle me guérisse.
J'ai donc pris le bus pour m'y rendre, je me suis recueillie durant l'après-midi, le soir venu, j'ai assisté à la messe  ; durant la célébration, j'ai ressenti une fraîcheur sur la partie où j'avais mal comme lorsqu'on applique un gel, je n'ai pas pensé que je venais de recevoir une grâce. Le lendemain matin, je reprends la marche et soudain, je réalise que je n'avais plus mal, j'étais guérie  ! C'était le 10 août, ça allait fair deux mois que je souffrais tous les jours  ! J'ai pleuré de joie durant des heures  !
Je suis arrivée à Santiago le 29 août 2011, la douleur avait complètement disparue.
J'espère un jour pouvoir retourner dans le Sanctuaire afin de remercier le Seigneur et la Très Sainte Vierge pour cette guérison spontanée.

Danielle-Priscille Caserta